top of page
  • Photo du rédacteurMuso

Côte d'Ivoire : Un jalon important dans la disponibilité des fournitures médicales essentielles

Depuis le lancement des activités de Muso dans le district nord de Madinani, des difficultés continues dans la disponibilité des fournitures médicales essentielles au niveau de la chaîne d'approvisionnement aux niveaux local, district et national ont posé d'importants défis. Cela a accru le besoin pour Muso d'acquérir des médicaments essentiels pour les patients auprès des pharmacies privées locales à des prix de détail, ce qui a fortement augmenté notre coût par patient servi. Au premier trimestre, les choses ont changé. Notre équipe de Madinani a observé une augmentation remarquable dans la disponibilité des fournitures médicales essentielles, avec une disponibilité des stocks atteignant 80 à 90%, contre 35 à 40 % au trimestre précédent.


L'une des premières différences que notre équipe a remarquées lors du lancement de nos activités en Côte d'Ivoire a été la manière dont la chaîne d'approvisionnement nationale est gérée par rapport au Mali. Nous avons rencontré des défis d'approvisionnement en médicaments, dus à une gouvernance plus stricte et plus centralisée en Côte d'Ivoire. En conséquence, le besoin pour Muso d'acquérir des médicaments essentiels pour les patients auprès des pharmacies privées locales à des prix de détail devenait de plus en plus important. Pour répondre à ce défi à court terme à Madinani, notre équipe s'est associée à une pharmacie privée locale pour obtenir certains médicaments, ce qui a ainsi augmenté notre coût par patient servi.


Pour surmonter ce défi, l'équipe Muso a lancé un effort intensif afin d’améliorer les processus de prévision et de commande au niveau local et régional. Au cours des derniers mois, notre équipe a également poursuivi une solution plus durable en menant des négociations au niveau national avec l'Agence Ivoirienne de Régulation Pharmaceutique (AIRP) et la Nouvelle Pharmacie de Santé Publique (NPSP). Ces discussions ont abouti à la création d'une nouvelle unité de stockage de médicaments dans la région d'Odienné, ouvrant ainsi de nouvelles possibilités pour la disponibilité des médicaments à Madinani. Ce progrès marque une avancée significative dans l'atténuation des défis posés par rapport à la disponibilité des fournitures médicales essentielles au niveau de la chaîne d'approvisionnement. La proximité de cette nouvelle unité avec nos sites à Madinani (comparée aux unités dans d'autres régions du pays) garantit une prestation de soins de santé plus efficace et rentable.


Au cours du premier trimestre, notre équipe à Madinani a noté une augmentation significative dans la disponibilité des stocks: ceci a augmenté à 80 - 90 %, une hausse substantielle par rapport aux 35 - 40 % du trimestre précédent. Résultat : tous les centres de santé communautaires dans notre zone de couverture ont été suffisamment approvisionnés en fournitures médicales nécessaires pour fournir des soins rapides et de qualité aux patients : une première depuis de lancement de nos activités dans cette zone en fin 2022. Sans surprise, ce progrès a entraîné une réduction significative des dépenses liées aux pharmacies privées.


Muso continuera à travailler étroitement avec nos partenaires locaux au niveau du gouvernement et de la pharmacie nationale pour concevoir et adopter de nouvelles stratégies et s'assurer que les patients ont accès aux soins lorsqu'ils en ont besoin, où qu'ils soient. Bien qu'il reste encore du travail à faire, nous restons optimistes quant au fait que cette transition marquera une tendance positive pour l'avenir.

Comments


bottom of page