top of page
  • Photo du rédacteurMuso

Muso lance 24 sites de soins rapides en Côte d'Ivoire


Cérémonie organisée par le gouvernement ivoirien, la communauté locale et Muso au centre de santé rural de Dabadougou (l'un des 24 sites de soins rapides) pour le lancement officiel du ProSEC dans le district sanitaire de Madinani, où Muso servira plus de 77 000 patients.


Muso, le gouvernement ivoirien et nos partenaires de la communauté locale se sont réunis ce mardi 20 décembre 2022 pour marquer le lancement des opérations dans le district de Madinani, en Côte d'Ivoire, où nous servirons plus de 77 000 personnes.


Après avoir lancé un partenariat d'assistance technique avec le ministère de la Santé de Côte d'Ivoire en 2019, et approfondi notre collaboration en un partenariat de recherche opérationnelle en 2020, Muso est ravie de lancer 24 sites de service direct supplémentaires dans le pays, neuf mois après le lancement réussi des opérations dans notre site test de Diapé. Avec l'objectif de fournir à terme un service direct à plus de 242 000 patients d'ici fin 2023, Muso se réjouit de continuer à tester des stratégies de santé communautaire pour des soins de santé rapides et universels en Côte d'Ivoire et de soutenir le gouvernement dans sa vision de transformer son système de santé national.


« Brique après brique, nous sommes sur la bonne voie pour transformer notre rêve en réalité, celui de sauver des vies à travers l'accès aux soins et services de santé de qualité pour toute la population de Madinani. Nous tirons notre force de ce qui parait impossible,» affirme le Dr. Amadou Beydi Cissé, Directeur Pays de Muso en Côte d'Ivoire.


Les leçons de Diapé :

En mars, Muso a lancé la prestation directe de services dans notre site test de Diapé, où nous servons environ 7 000 patients. Nous continuons à itérer sur la meilleure manière de mettre en œuvre les soins rapides dans le contexte ivoirien, avec quelques défis mais aussi des résultats positifs en cours de route. Notamment, pendant les deux premières semaines qui ont suivi le lancement, nous avons constaté une multiplication par plus de 10 du nombre de visites de patients dans l'établissement de soins de santé primaires (ESPC) de Diapé.


« Avant [Muso], les femmes commençaient à venir en consultation prénatale à 24-25 semaines. Maintenant, elles commencent à venir à 8 semaines,» explique Aïchatou Ouattara, sage-femme à l'ESPC.

Alors que des augmentations spectaculaires en termes d'accès ont été documentées dans les sites de Muso au Mali, notre équipe a également noté des différences importantes entre le contexte malien et ivoirien, qui ont un impact sur la manière dont nous fournissons le matériel médical et les soins rapides. Il est important de noter que Madinani, un district du nord-ouest de la Côte d'Ivoire, présente un contexte environnemental, socio-économique et culturel différent de celui de Diapé, et présentera certainement un ensemble unique de défis — et d'opportunités — également.


Si nous avons appris quelque chose de notre expérience à Diapé jusqu'ici, c'est que la différence dramatique dans l'accès indique que le modèle de soins rapides de Muso peut s'adapter et servir dans ce nouveau contexte. L'équipe Muso est impatiente de relever ces nouveaux défis et d'apprendre au fur et à mesure, afin de pouvoir continuer à soutenir nos partenaires gouvernementaux dans la réalisation de la promesse de soins de santé universels pour tous.



Comments


bottom of page